vincennes_icon_jalon

AVEC VOUS

pour la qualité de notre cadre de vie

Lors de ce mandat, nous avons agi pour conforter un cadre de vie privilégié, à travers une ville embellie et un environnement sûr.

En chiffres...

Pour une ville harmonieusement aménagée, nous avons...

  • Îlot Fontenay (c) Thierry Guillaumeachevé la réhabilitation, en plein centre-ville, d’un bâti précédemment fortement dégradé, et ouvert en juin 2017 « l’îlot Fontenay », qui accueille logements, commerces et un restaurant aujourd’hui étoilé ;
  • mené à bien la réalisation du Projet de Ville, issu de la concertation avec les Vincennois : rénovation de la place Pierre-Sémard, des rues de Montreuil, Robert-Giraudineau, Raymond-du-Temple ; aménagement du cours Marigny afin qu’il devienne un nouveau lieu de promenades et de loisirs, doté de jeux pour enfants, tables d’échecs… ; nous avons initié l’aménagement de l’avenue de Paris avec la réfection et l’agrandissement de ses trottoirs nord ;
  • Place Bérault (c) Brooklyn studiorénové la place Bérault afin qu’elle soit rendue aux piétons et favorise les mobilités douces ; 10 arbres y ont remplacé les six sujets présents auparavant au milieu des voies de circulation. Avec cette rénovation, l’ensemble des places de Vincennes auront été repensées au cours des années écoulées ;
  • renforcé le maillage d’espaces apaisés, notamment à l’est : rues de la Liberté et Marseillaise, rue Joseph-Gaillard, Charles-Silvestri, de la Jarry (section Fontenay / Libération), mais aussi au nord (rue Mirabeau, rue de Strasbourg) et à l’ouest (sud de l’avenue de la République, sud de la rue Renon, rue du Docteur-Lebel) ;
  • veillé à la protection du paysage vincennois en travaillant à la mise en place d’un règlement local de
    publicité à l’échelle du Territoire, tirant parti de la mise en oeuvre du règlement que nous avions déjà élaboré à
    l’échelle communale ;
  • poursuivi le réaménagement de l’environnement autour des pôles de transports en commun, au sein d’un « Comité de pôle ». Nous avons accompagné et fait évoluer le projet de rénovation et retournement de l’entrée de la gare RER en lien avec la RATP en veillant à la conservation indispensable de l’accessibilité aux personnes handicapées.

Pour la propreté des rues, nous avons...

  • ouvert le numéro « Allô Propreté » à tous les petits dysfonctionnements constatés sur l’espace public et mis en place l’application Vincennes ma rue pour faciliter vos contacts avec les services municipaux ;
  • modernisé la collecte des encombrants, désormais sur rendez-vous, et mis en place des déchetteries mobiles de quartier. Nous avons, avec le Territoire désormais en charge de ces questions, rationalisé le système de collecte et adapté son rythme au développement du recyclage, initié le tri des bio-déchets sur les marchés, mis en œuvre une déchetterie solidaire pour les déchets électriques et électroniques, organisé la collecte des sapins en début d’année et rendu possible l’accès aux déchetteries intercommunales ;
  • étendu le balayage des rues le dimanche, déjà pratiqué dans certains quartiers, à la partie est de la ville. Nous avons poursuivi la lutte contre les dépôts sauvages et contre les tags ;
  • initié un plan de ravalement des équipements publics (centre administratif, école élémentaire de l’Ouest, école Franklin-Roosevelt, hôtel de ville pour lequel les études viennent d’être achevées).  Nous avons accompagné les propriétaires ravalant leurs biens par des aides financières adéquates.

Pour concilier tous les usages de la voirie, nous avons...

  • facilité le quotidien des résidents en mettant en place le paiement du stationnement par application mobile et en créant un tarif au mois pour le stationnement résidentiel ;
  • limité le stationnement de surface pour rendre le centre-ville plus agréable et construit un parking de 291 places (parking du Marché) ; nous avons maintenu le dispositif de la première heure de stationnement gratuite dans les parkings souterrains du centre-ville et étendu le partenariat avec les commerçants pour la deuxième heure offerte ;
  • créé les emplacements nécessaires au stationnement des deux-roues motorisés : 145 parcs et près de 850 places, conformément aux objectifs du Plan de déplacement urbain en Île-de-France ; dans un esprit d’équité et pour réguler leur présence sur l’espace public, nous avons rendu leur stationnement payant.

Pour un espace public et plus serein, nous avons...

  • Police municipale © Brooklyn Studioétendu les horaires de la police municipale jusqu’à 22 heures en hiver et minuit en été pour plus de sécurité, et créé un centre de supervision urbain permettant de visionner les images des quelque 58 caméras de vidéoprotection réparties sur la ville pour faciliter la réactivité et le travail des agents sur le terrain ;
  • pris les devants pour assurer la tranquillité de l’espace public en réglementant l’usage des nouveaux engins de déplacements personnels (trottinettes électriques, mono-roue…) sans attendre l’adoption définitive de la loi d’orientation des mobilités ;
  • mis fin au squat de la rue Mirabeau en 2016 afin d’y construire le nouveau groupe scolaire Simone-Veil,
    ainsi qu’à celui de la Cité industrielle à l’été 2017 pour permettre la création du futur lycée ;
  • mené des actions nombreuses et régulières de sensibilisation pour protéger les publics les plus fragiles, et notamment :
    - prévention routière pour près de 4 000 élèves,
    - sensibilisation aux dangers d’internet et au racket pour plus de 3 000 élèves de primaire,
    - rédaction et diffusion d’un guide du harcèlement,
    - sensibilisation auprès des seniors, en lien avec la police nationale, sur l’usage de la carte bancaire et les abus de faiblesse, contre le risque de cambriolage et le démarchage à la fausse qualité ;
  • obtenu le retour d’un officier de police judiciaire dédié au commissariat de Vincennes le week-end, gage d’une plus grande efficacité entre polices nationale et municipale, après l’expérimentation voulue par l’État d’un projet de mutualisation de ces OPJ entre plusieurs commissariats, projet auquel nous nous étions opposés.