vincennes_icon_feuille

AVEC VOUS

pour préserver l'avenir des générations futures

Forts du programme d’actions que nous avons élaboré avec vous pour faire de Vincennes une ville durablement engagée, nous avons agi avec le souci constant de la préservation de notre environnement.

En chiffres...

Pour donner davantage de place au végétal, nous avons...

  • veilléCarrés aromatiquesà la végétalisation dans tous les quartiers de la ville : nous avons créé un nouveau square rue des Laitières, accru de 50 % la surface végétale du cours Marigny ; nous avons planté des arbres supplémentaires lors des aménagements de rues dès que possible (rue Joseph-Gaillard par exemple) ; nous avons mis à votre disposition des carrés aromatiques et créé un permis de végétaliser les pieds d’arbres dans certaines rues ; nous avons procédé à la rénovation de nombreuses jardinières , poursuivi l’installation de nichoirs et hôtels à insectes ;
  • créé des espaces pour accueillir des jardins partagés : terrasse Pompidou, square Saint-Louis, square Carnot, jardin Cœur de ville… ; nous avons, comme c’est le cas depuis 10 ans, veillé à ne pas utiliser de produits phytosanitaires dans nos espaces verts et étendu cette interdiction aux espaces collectifs privés ;
  • développé et valorisé toutes les formes de compostage : individuel, collectif, lombricomposteur.
    installé une grainothèque à la médiathèque Cœur de Ville ;
  • poursuivi l’installation de toitures végétalisées sur les bâtiments publics (gymnase de l’Est, école élémentaire de l’Ouest, vestiaires du parc municipal des sports…), soit au total 5 000 m².

Pour préserver nos ressources, nous avons...

  • veillé à l’exemplarité de l’administration municipale en matière d’éco-responsabilité à travers les 96 actions
    d’une « Charte 21 » ;
  • initié la lutte contre le gaspillage alimentaire dans les restaurants Lutte conte le Gaspillage alimentairescolaires en nouant des partenariats avec des associations spécialisées et en créant un concours anti-gaspi dans les écoles ;
  • développé des systèmes d’arrosage toujours plus économes en eau, réduit les consommations d’énergie des infrastructures et des bâtiments communaux ;
    mis en place un défi familles à énergie positive ; nous avons incité et aidé les propriétaires à entreprendre des travaux de rénovation énergétique de leur patrimoine en lien avec l’agence locale de l’énergie MVE ;
  • accompagné les initiatives favorisant le bio et le « consommer local » : dans les restaurants scolaires (avec, avant l’obligation légale, 50 % de bio et un repas végétarien hebdomadaire, et 60 % des matières premières issues de circuits courts), mais aussi par un soutien  logistique à l’AMAP (Association pour le
    maintien d’une agriculture paysanne), l’installation de producteurs bio sur le marché… Nous avons aussi valorisé les actions des commerçants engagés dans une démarche zéro déchet et incité les Vincennois à s’y engager à travers un défi famille zéro déchet ;
  • Armoires à Livres Emmaüsinstallé trois boîtes à livres : deux en partenariat avec le lycée Claude-Nicolas-Ledoux, place Renon et place Jean-Spire-Lemaître, et une en centre-ville réalisée de manière solidaire avec le concours de la Maraude du Bois de Vincennes/Emmaüs ;
  • créé et ouvert aux Vincennois une plateforme destinée aux dons d’objets ; nous avons facilité la création d’un lieu associatif de réparation autonome d’objets cassés, abîmés ou en panne : Le Repaire, ouvert en septembre 2019.

Pour protéger notre environnement, nous avons...

  • poursuivi les actions engagées pour la lutte contre les nuisances sonores liées au RER A, soumis les solutions à concertation, mobilisé les partenaires et obtenu les financements nécessaires à leur aménagement ;
  • adopté un plan de surveillance de la qualité de l’air dans les bâtiments communaux, allant au-delà de nos obligations réglementaires ;
  • signé la charte « Villes sans perturbateurs endocriniens » et enclenché un  diagnostic précis qui permettra de mener un plan d’actions concrètes sur le long terme ;
  • reconduit notre programme de vigilance sur l’exposition aux ondes électro-magnétiques et adopté une charte relative à l’implantation des antennes-relais en 2016.

Pour favoriser les mobilités douces et l'usage des véhicules propres, nous avons...

  • développé une offre de services autour du vélo pour encourager son utilisation : aux côtés des aménagements de voirie – pistes et bandes, double-sens cyclables systématiques, tourne-à-droite, sas vélo…, nous avons favorisé l’implantation d’ateliers de réparation (place Pierre-Semard, place Jean-
    Spire-Lemaître), installé six stations de gonflage en libre-service et accru considérablement l’offre de stationnement qui compte aujourd’hui 1 500 places.
    Nous avons maintenu nos exigences auprès d’Île-de-France Mobilités et de la RATP pour qu’une offre Véligo soit intégrée à terme autour de la gare RER dans le cadre de sa rénovation, et nous avons financé le maintien de nos stations Vélib’ ;
  • travaillé avec Île-de-France Mobilités afin de redéfinir les itinéraires de certaines lignes de bus et de mieux répartir leurs trajets dans Vincennes : modification des itinéraires des lignes 56, 115, 318, extension de la ligne 215 jusqu’à la gare d’Austerlitz, desserte du Dôme par la ligne 210, etc. ;
  • mis en place des infrastructures nécessaires au développement des véhicules électriques : création de 20 bornes de recharge rapide pour les véhicules électriques, reconversion en cours des anciennes bornes Autolib’, etc. ;
  • continué à soutenir activement le projet de prolongement de la ligne n°1 de métro jusqu’à Fontenay-sous-Bois.