jeunesse
icone_agesvie

ENSEMBLE

VIVONS UNE VILLE PARTAGÉE

  • ouvrir une crèche municipale de 45 berceaux au sein du projet de la «Villa Aubert»
  • soutenir l’implantation d’autres modes de gardes collectifs pour augmenter notre offre, déjà l’une des plus importantes du département (micro-crèches, crèches privées ou associatives, …)
  • poursuivre le plan ambitieux de rénovation et d’entretien de nos structures petite enfance, notamment nos crèches Jean-Burgeat et Jarry
  • atteindre au plus tôt les 100 % de produits bio et issus de circuits courts dans les repas servis dans nos crèches
  • optimiser le système d’attribution de places en crèche sur la base de 3 choix de structures effectués par les familles au moment de l’inscription sur liste d’attente
  • obtenir le label « Écolo crèche » qui reconnait les structures petite enfance comme des lieux de pratiques innovantes et inspirantes en améliorant la qualité de vie dans les accueils, en réduisant leur impact sur l’environnement et en intégrant l’écologie de façon systématique dans l’éducation dès le plus jeune âge
  • faire évoluer les espaces extérieurs de nos crèches afin de lutter contre les effets du réchauffement climatique
  • rénover et moderniser les jeux pour enfants dans les jardins publics et y installer des points d’eau accessibles pendant les fortes chaleurs
  • continuer d’accompagner les familles dans la parentalité à travers les activités du Lieu d’Accueil Parents Enfants (LAEP) situé à l’espace Pierre-Souweine
  • développer les animations en faveur des tout-petits (Semaine Petite enfance, Bal des bébés, animations dédiées à la Médiathèque, …)
  • réhabiliter l’école Joseph-Clouet
  • faire évoluer nos cours d’écoles afin de lutter contre les effets du réchauffement climatique en les végétalisant davantage, en y plantant des arbres de haute tige, en y favorisant la création de potagers ou vergers pédagogiques et en modifiant la nature des matériaux de sols utilisés
  • repenser l’aménagement de nos cours d’écoles afin de favoriser la mixité « fille / garçon » (définition des espaces, typologie des jeux, …)
  • atteindre au plus tôt les 100 % de produits bio et issus de circuits courts dans les repas servis dans les cantines scolaires et proposer régulièrement une alternative végétarienne
  • organiser la concertation sur les rythmes scolaires au terme des trois ans prévus : dès avril 2020, nous vous consulterons sur les modalités de la concertation prévue en octobre 2020, à l’issue des élections des nouveaux représentants de parents d’élève
  • favoriser l’apprentissage des langues en lien avec l’Éducation nationale grâce à la mise à disposition d’intervenants dans les écoles élémentaires
  • maintenir des ateliers périscolaires de qualité et diversifier les thématiques proposées (sensibilisation à l’écologie, à la place de la nature en ville, aux langues étrangères…)
  • renforcer nos liens avec la communauté éducative en renouvelant le Projet Éducatif Territorial (PEDT)
  • accompagner les familles dans la parentalité grâce au cycle de conférences « L’école des parents », dont le nombre sera augmenté
  • accompagner la construction du lycée à sections internationales en lien avec la Région Île-de-France et le Rectorat sur le terrain de l’ancienne Cité industrielle dont la déconstruction a débuté
  • poursuivre notre mobilisation sur le dossier de dépollution et de reconstruction du collège Saint-Exupéry sur son site historique, en lien avec le Département, l’État et les associations de parents d’élèves
  • ouvrir une 4e résidence étudiante (65 logements) à caractère social au sein du projet «villa Aubert»
  • rénover le centre de vacances des Primevères situé à Habère-Poche en Haute-Savoie, dans le respect de nos engagements en matière de développement durable
  • proposer de nouvelles aides sociales en faveur des jeunes (aide au financement du permis de conduire, de certaines formations diplômantes, caution logement, …)
  • organiser des sessions de formations BAFA, gestes qui sauvent, baby-sitting, …
  • développer la pratique libre du sport en ouvrant certains équipements sportifs en journée pendant les vacances scolaires
  • créer un terrain en libre accès de type « City stade » à l’Est de la ville
  • mettre en place « les nuits d’été » dans des lieux éphémères, permettant aux jeunes de partager un moment convivial
  • continuer d’associer le Conseil des Jeunes à la programmation de la saison culturelle
  • augmenter le nombre de places en séjours linguistiques
  • favoriser les échanges avec nos villes jumelles (Castrop-Rauxel, Tomar, Blackrock, Montigny-le-Tilleul, …)
  • soutenir les associations d’aide à la personne et de maintien à domicile afin que nos aînés puissent rester vivre chez eux
  • allouer des aides aux plus fragiles, sous conditions de ressources
  • mettre en place une plateforme d’entraide pour seniors favorisant une solidarité de proximité
  • lutter contre l’isolement en renforçant le suivi des personnes recensées au fichier des personnes isolées (périodes de vacances, fortes chaleurs, grand froid)
  • instaurer un rendez-vous hebdomadaire « le déjeuner des seniors » qui offre la possibilité à nos aînés de tisser des liens autour d’un repas
  • nouer des partenariats avec les résidences seniors implantées dans notre ville afin d’ouvrir leurs activités à des non-résidents (activités, repas, …)
  • veiller au bien-être de nos aînés dans les EHPAD dans lesquels favoriser les initiatives et temps de rencontres intergénérationnels nous siégeons au Conseil d’administration dans les projets mis en œuvre par la Ville
  • poursuivre la familiarisation des seniors aux technologies de l’information pour lutter contre la fracture numérique
  • développer le système de portage des livres à domicile et dans les maisons de retraite
  • développer nos actions de prévention (révision du Code de la Route, sensibilisation sur les risques de vol à la fausse qualité, vol de données bancaires, …)